Non classé
D’où est venue l’idée du Festival?
5 août 2015
0

repousse« Au fil de mon histoire de vie, les impasses de notre temps m’ont de plus en plus frappé et bouleversé. [Par « impasses de notre temps », je veux dire : les injustices sociales, les confrontations entre cultures, les préjugés omniprésents dans nos relations humaines; les problématiques environnementales; la domination d’un modèle de société construit par et pour les plus forts; etc.] Petit à petit, en découvrant l’histoire des civilisations, en m’éveillant par les médias au monde dans lequel j’étais, en faisant mes propres expériences, j’ai pris conscience qu’en tant que collectivités humaines, nous nous dirigions rarement, malheureusement, vers l’essentiel, vers ce qui a vraiment de la valeur pour notre existence dans ce monde… [Je veux dire : les relations authentiques, la cordialité, la bienveillance, la créativité, la confiance en soi et aux autres, etc.]  Et cela, parce que nous étions pris dans des croyances qui, en quelques sortes, nous coupaient de notre humanité, des croyances de toutes sortes, des croyances aussi folles, par exemple, que celles de croire qu’il y a des humains plus importants que d’autres.

J’ai fait le constat aride que depuis la nuit des temps, nous nous sommes transmis, de cultures en cultures, d’époques en époques, de très grands mensonges, des mensonges affreux, déformant la vérité sur notre humanité — nous la rendant comme inaccessible à nous-mêmes. Et chaque enfant qui naît sur cette Terre, naît dans ce regard aveuglé de tous, dans cette conspiration tragique qui nous fait littéralement passer à côté du trésor que nous sommes et du sens de notre existence en ce monde.

C’est en quelque sorte, en changeant de perspective par rapport au monde, en arrivant à le voir à partir de mon cœur, après bien des « passages » de vie, que j’ai eu soif de chercher, avec les autres, de nouvelles issues pour notre société — pour une meilleur « vivre ensemble ».   Ainsi a germé l’idée d’un festival donnant l’occasion de rencontres, d’échanges. Car j’en suis venu à la conviction que la « réalité » la plus «réelle», la plus vraie, celle qui fait de nous tous des êtres « humains » (au sens fort), c’est que nous avons tous soif de vie, de vérité et de relations qui nous élèvent, nous fondent, nous rendent dignes…    Et voilà que j’ai partagé ce rêve tout simple, tout fragile, comme un enfant, à des personnes. Et ces personnes merveilleuses ont vibrées à leur propre rêve, à leur propre soif, à travers ce que j’exprimais. Et on a vu qu’ensemble, on pouvait vraiment faire quelque chose. Nous ne savons rien de ce que notre initiative donnera.  Mais nous nous sommes mis en marche… humblement. »

André Fortin,

Initiateur du Festival Humanité

Laisser un commentaire